Logo Methalac

Nous appeler

+33 4 58 82 82 82

Support-email

info@methalac.com

La Méthanisation
Pourquoi se lancer dans la méthanisation ?
Gaz vert remilly 2

Méthanisation = intérêts économiques + intérêts agronomiques + intérêts environnementaux !

Valoriser les déchets, produire une énergie renouvelable, améliorer la qualité de l'air et des sols, produire un engrais naturel , favoriser le maintien d'une agriculture française, proposer une alternative écologique aux carburants traditionnels (Bio GNV)

Fonctionnement d’une unité de méthanisation

La méthanisation est un processus naturel de recyclage de la matière organique fermentescible, dans un milieu sans oxygène, due à l’action de nombreux micro-organismes qui transforment la matière organique en biogaz et en digestat. Cette transformation se décompose en 4 grandes étapes : l’hydrolyse, l’acidogénèse, l’acétogénèse et la méthanogénèse. Elle a lieu naturellement dans certains milieux, tels que les marais, mais peut être mise en œuvre volontairement par l’homme dans des unités dédiées appelées « digesteurs » et dans des conditions contrôlées (température, étanchéité, absence d’oxygène, faible pression, etc.).

La méthanisation permet la production d’un gaz, appelé biogaz, composé de méthane (CH4) à 60% et de dioxyde de carbone (CO2) à 40%, qui est valorisable sous forme d’énergie en électricité et en chaleur grâce à un moteur de cogénération, en biocarburant ou qui peut être injecté dans le réseau de gaz naturel après une étape de purification, devenant du biométhane.

La méthanisation agricole un procédé pas si nouveau !

Il s’agit d’un procédé naturel de dégradation de la matière organique dans un milieu sans oxygène qui produit un gaz, appelé biogaz. Cette dégradation se fait par voie bactérienne dans des conditions particulières (PH, température, rapport carbone/azote, etc) En effet, une population complexe de bactéries va transformer la matière organique introduite dans la cuve dont la durée de séjour est d’environ 60 jours, pour produire ce biogaz. Cette réaction se déroule généralement à 40°C, température assurée par un chauffage en continu de la cuve appelée digesteur. Le biogaz est composé d’environ 50 % à 65 % de méthane (CH4), de 20 % à 50 % de gaz carbonique (CO2) et de quelques gaz traces (NH3, N2, H2S). La valorisation du biogaz permet d’obtenir de l’énergie en électricité, chaleur ou biocarburant ainsi que du digestat (fertilisants naturels) valorisables dans le cadre d’un plan d’épandage.

Avantages du biogaz, source d’énergie renouvelable

Intérêts économiques du Biogaz

La méthanisation, un enjeu économique fort :

  • Dégagement d’un revenu complémentaire pour le porteur de projet par la vente d’électricité ou de biométhane. Le contrat sur 15 ans d’obligation d’achat offre une visibilité de long terme, chose peu habituelle en agriculture,
  • Apport d’un digestat de forte valeur fertilisante qui permettra de se passer en partie ou totalité de fertilisants chimiques,
  • Valorisation des déchets agricoles, ménagers, déchets des collectivités ou des industries agro-alimentaires : vous traiterez des co-produits exogènes et serez rémunérés pour les dégrader.


Intérêts agronomiques

La méthanisation engendre de nombreux intérêts agronomiques :

  • Un digestat obtenu par le procédé de méthanisation est de charge en pathogènes réduit par rapport aux effluents initiaux. Une hygiénisation en entrée ou sortie de digesteur permet un abattement accru des pathogènes.
  • Un digestat sous forme liquide, contient une forte proportion d’azote ammoniacal. Sous forme solide, sec ou en humus, il peut être facilement exporté sur les terres les plus éloignées et surtout rapidement assimilé.
  • Réduction des graines d’adventices en traitant la menue paille des cultures atténuant le pouvoir germinatoire de ces dernières.
  • Une Complémentarité éleveur / céréalier se met en place via les échanges de matières organiques à méthaniser et à épandre.


Intérêts environnementaux, soyez acteur de la transition écologique !

La méthanisation permet la production d'une énergie renouvelable et rentable, tout en améliorant les performances environnementales de vos exploitations agricoles. Elle se présente sous différentes formes :

  • Du carburant pour les véhicules,
  • Du biogaz épuré qui pourra être injecté dans le réseau de gaz naturel,
  • De l’électricité
  • De la chaleur qui pourra alimenter votre exploitation et des réseaux voisins.

Le biométhane se substitue aux énergies fossiles comme le pétrole et le charbon.

La méthanisation valorise également d’autres aspects environnementaux :

  • Réduction des gaz à effet de serre (CH4, CO2…)
  • Réduction des pertes de gaz ammoniacal lors du stockage,
  • Réduction importante des odeurs lors du stockage des effluents et lors de l’épandage
  • Réduction de la pollution des eaux (en lien avec l’utilisation optimale du digestat)