Valorisation de l’énergie Biogaz

Une solution pour tous les projets, et découvrez les différents procédés de la valorisation Biogaz

Biogaz

Valorisation du biogaz

La valorisation de l’énergie Biogaz générée par le procédé de digestion des matières, est une chose primordiale à laquelle il faut réfléchir lors du début de la réflexion d’un projet, car c’est un pilier déterminant de la rentabilité. En effet de nombreuses solutions adaptées (cogénération par moteur ou turbine, injection directe de biométhane,…) sont disponibles selon l’envie, l’objectif et le contexte de chacun.

Valorisation par cogénération :

La cogénération est la production simultanée d’électricité et de chaleur grâce à un moteur à gaz. Ce moteur alimenté par le biogaz entraine un alternateur qui permet de produire de l’électricité.
Le module de cogénération est également constitué d’un système de récupération de chaleur perdue par le bloc moteur et dans les fumées qui va permettre d’alimenter un réseau de chauffage, principalementdestiné à maintenir le digesteur en température, mais qui peut également être valorisé vers tout autre système (séchoir, chauffage d’habitation, de bâtiment agricole, etc)

Valorisation par injection :

Le biogaz produit par la méthanisation peut également subir une épuration afin d’obtenir du biométhane qui a des propriétés physiques identiques au gaz naturel. L’épuration du biogaz consiste à retirer l’eau (H2O), le dioxyde de carbone (CO2), le dioxygène (O2), le soufre (S) afin d’en récupérer seulement le méthane (CH4). Ce gaz conforme aux spécificités requises pourra être injecté sur le réseau GrDF ou GRT gaz.

Valorisation par bio GNV

Le biogaz produit par la méthanisation va subir le même traitement que pour l’injection, c’est-à-dire l’épuration afin d’avoir un gaz naturel constitué d’environ 97 % de méthane.
Le BioGNV va être stocké sous pression (200 bars) dans des réservoirs spécifiques à l’intérieur du véhicule.
L’avantage du bioGNV est la présence quasiment nul des particules fines (-95%). Le bilan carbone est quasi neutre le CO2 libéré à l’échappement est équivalent au CO2 absorbé par les végétaux

Valorisation du digestat :

Le digestat, résidu issu de la méthanisation, est un produit fertilisant, avec des caractéristiques intéressantes, il sera valorisé en agriculture sous forme d’amendement dans les champs alentours pour apporter du phosphore, de l’azote, et de la potasse aux cultures.

Cette activité qui est l’épandage est encadrée par une réglementation stricte qui est notamment repris dans les arrêtés ICPE de méthanisation.

L’avantage de cette valorisation, est la substitution des engrais chimique par des engrais naturels, qui permet de limiter l’utilisation des ressources naturelles et d’augmenter ou maintenir le taux de matière organique dans les sols.

Les nuisances olfactives sont considérablement réduites suite à la fermentation qui a eu lieu au sein du digesteur, qui a permis de décomposer les acides gras volatils (AGV) principalement liés aux nuisances olfactives.

Adresse Siège

Methalac
3 cours Charlemagne 69002 Lyon

Adresse bureaux

1505 Allée Val Guiers 73330 Belmont-Tramonet

Google Business

Tél

09 72 59 11 25
06 77 58 29 47